Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 21:13

Depuis le dernier billet, l'imprimante a tourné et a amené quelques changements dans le design des pièces.

Voici quelques impressions Les premières, donc pas forcement formidables mais qui m'ont permis de valider les formes et d'affiner les réglages de la machine.

Le domptage d'une impimante 3D

Suite aux premières impressions, certains éléments du modèle ont été

  • soit simplifiés comme les rainures de la bande de roulement dont la disposition a été simplifiée (mais cet aspect est plus visible sur les autres plaques). Les rainures ont aussi été rendues plus "crédibles" par des trous traversants réguliers pour évacuer l'eau plus efficacement;
  • soit améliorés comme le système de fixation des accessoires sur les bordures qui a vu ses 4 petits trous (on atteint vite les limites de l'imprimante en précision horizontale) remplacés par 3 trous rectangulaires qui vont simplifier la conception et l'impression des accessoires et structures de pont.
  • soit supprimés comme les boulons et/ou rivets qui génèrent beaucoup plus de filaments que de plus-value à l'objet final.

Bref, les images.

Le domptage d'une impimante 3D

Le design du point d'accès a été revu. D'une pente à l'origine, on est passé à un escalier très léger (0.2mm par marche) afin de pouvoir choisir, lors de l'impression, où les décrochages de couche se feront.

Le domptage d'une impimante 3D
Le domptage d'une impimante 3DLe domptage d'une impimante 3D

En haut, le croisement en croix avec ses agrafes. Dessous , le tournant et le module "impasse" pour croisement en "T".

 

Bon, c'est bien beau les petites images, là ! Mais où sont les objets imprimés ?

Les voilà :

 

Le domptage d'une impimante 3D
Le domptage d'une impimante 3DLe domptage d'une impimante 3DLe domptage d'une impimante 3D

Le réglage des aplats n'ai pas évident mais je m'approche à force de quelque chose d'exploitable. Nous ne sommes pas dans les gammes d'imprimantes où on peut se permettre d'être trop exigeant.

 

Sinon, le design du pont aussi a été allégé et simplifié.

Le domptage d'une impimante 3D
Le domptage d'une impimante 3DLe domptage d'une impimante 3D

C'est notamment au niveau des jonctions entre éléments perpendiculaires que les changements ont été les plus profonds. Et pas seulement au niveau visuel.

Dans l'ancien système de jonction, un seul des éléments s'enfonçait dans l'autre. Dans le nouveau, les 2 s'enfoncent mutuellement. Cela à 2 avantages principaux.

  • Je gagne de la place en hauteur : les plaques qui, auparavant étaient 6mm au dessus de la "colonne vertébrale" sont maintenant plaquées dessus ce qui ajoute un support supplémentaire au milieu de la plaque;
  • l’emboîtement réciproque "fixe" plus efficacement l'angle à 90° entre les 2 éléments.

 

Et voici les impressions. Sur ce genre de structures en treillis, les résidus filamenteux sont un vrai problème. Je tenterais sans doute de pallier à ça en baissant la température de l'extrudeur pour avoir un dépôt un peu moins liquide.

Le domptage d'une impimante 3D
Le domptage d'une impimante 3DLe domptage d'une impimante 3DLe domptage d'une impimante 3D
Le domptage d'une impimante 3DLe domptage d'une impimante 3D

Bon à savoir aussi : c'est pas parce que sur le modèle numérique, ça rentre que ça va être vrai entre les 2 éléments imprimés. Il y a des stries de couches, des dépôts involontaires ou tout simplement des imprécisions qui font qu'une marge de 0.2mm (voire plus) entre 2 éléments qui doivent s'emboîter évite de longues minutes de travail post-impression.

J'ai passé plus d'une heure à retravailler les jonctions pour réussir à emboîter les éléments entre eux.

Partager cet article

Repost 0
Published by targol
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Samuraï et la Fourmi
  • Le Samuraï et la Fourmi
  • : Ce blog à pour but de présenter mes créations en terme de figurines liées au monde Warhammer 40000.
  • Contact

Recherche

Catégories