Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 12:48

Ce projet tournait en tâche de fond chez moi (comme beaucoup d’autres) depuis longtemps. Il a été revigoré par le coup de poker de l’achat d’une imprimante 3D à pas cher.

 

J’ai donc utilisé un logiciel (OpenScad) pour créer des modèles imprimables de mes maquettes physiques (vous trouverez des articles dessus en parcourant la catégorie "Décors" de ce blog).

Comme pour les prototypes physiques, j’ai fait des plaques qui « s’agrafent » entre elles, comme posées par une équipe du génie. La modularité de la table de jeu directement en raccord avec le fluff !

J’ai donc modélisé des plaques.

Un tronçon droit de base (10cm x 3,2cm ce qui fait qu’avec les 1mm de prévus entre chaque plaque, on à 3 plaques pour faire à peu près 10cm en longueur de route) :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Vous noterez que le système alambiqué d’agrafage par les bordures de la version physique a été remplacé par des trous rectangles sur la bande de roulement qui reçoivent des agrafes en U pour les fixer à la plaque suivante :

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Cette image ci est une preview de beaucoup moins bonne qualité que l’image précédente qui est une image de ce qui va être imprimé. Ceci explique les « glitches » au niveau de l’intersection des objets.

La plupart des images qui vont suivre, d’ailleurs, seront issus de ces previews de basse qualité, les autres étant trop longues à calculer.
Ce type de vue a néanmoins un avantage, on peut choisir les couleurs. Du coup, sur ce type d’image,

  • si c’est en gris (avec des trous roses – pas choisi cette couleur là:) ) , c’est de l’élément imprimé immuable de la plaque ;

  • si c’est en marron, il s’agit d’accessoires imprimés à part et qui peuvent être utilisé sur d’autres formes de plaques.

  • Enfin, comme vous avez l’œil, vous avez noté les boulons beiges. Eh bien, tout ce qui est beige, c’est ce qui est personnalisable sur la plaque à peu de frais :

    • On peut créer du relief ou des gravures sur la bande de roulement. Ici des rainures (visibles uniquement sur la première image) ont été creusées. Mais on aurait pu poser n’importe quel symbole en relief.

    • On peut aussi créer des reliefs uniquement (pas de gravure) sur les bordures et le centre comme les lignes de boulons ajoutées ici.

    • Dans les 2 cas, ces personnalisations peuvent passer par des textes en relief (ou en creux sur les bandes de roulement).

 

Si le système d’agrafage a été largement revu, le système des trous latéraux, par contre, a été conservé quasi sans modification par rapport aux prototypes physiques pour des besoins pratiques.

En effet, grâce à ces trous et à leur régularité, on peut :

  • Clouer la plaque dans le sol. D’un point de vue cantonnier. Du côté du hobbyiste, il faut avoir envie de faire des trous dans sa table ce qui rendrait l’installation, prévue pour être provisoire, définitive.

  • Fixer la plaque sur des structures aériennes... mais on y reviendra.

  • Ou y fixer des accessoires…

Ces accessoires peuvent être par exemple des barrières hautes ou des buttées (à gauche) ou des barrières pleine hauteur (à droite).

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Les uns comme les autres pouvant être utilisés séparément. Ces accessoires sont des exemples basiques pour illustrer le concept, ils ne sont que peu travaillés pour le moment.

 

Aller tout droit, c’est bien, mais à des moments, il faut tourner.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Voire tourner à 90°.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Et comme sur la version physique, les croisements ont été prévus. D’abord les croisements en croix, quasi identiques à leurs versions physiques, sont composés de 4 unités de la même plaque.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Le centre en beige vous indique qu’il est entièrement paramétrable (en relief uniquement) les rainures aussi peuvent être modifiées ou supprimées .

Pour les croisements en « T », le système a été simplifié par rapport à la version physique, peu convaincante. Plus simplement, c’est juste une plaque de croisement en croix modifiée en remplaçant son système d’agrafage avec les plaques standard par une bordure percée de nombreux trous d’accessoires. Ce qui permet de bloquer l’une des branches de la croix avec de la barrière et/ou de la buttée.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Et pour éviter de laisser une route s’arrêter en plein milieu de nulle part, on finit par une rampe.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Là encore, le beige des bordures de la rampe vous indique qu’elles sont entièrement paramétrables.

J’ai aussi envisagé des terminaisons de réseau différentes que je n’ai pas encore réalisé :

  • Faire une impasse en remplaçant l’un des cotés d’agrafage d’une plaque droite par une bordure pleine de trous pour accessoires (sur le modèle de la plaque pour croisements en « T »).

  • Faire un module qui s’arrête net modulo des pattes de scellement pour permettre d’intégrer un départ de réseau à n’importe quel décor.

 

Du coup, avec quelques plaques, on peut se faire un réseau sympa.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

J’ai pas pu en représenter plus, mon ordi rame déjà à mort pour recalculer tous ces objets, même en preview mais ça laisse déjà une vision des possibilités.

 

Sinon, plus haut, j’ai écrit que les trous en bordure pouvaient permettre de « Fixer la plaque sur des structures aériennes »…

Ça aussi ça me trottait dans la tête depuis un moment : concevoir une structure (toujours dans la logique génie ; donc temporaire et démontable) pour pouvoir intégrer des ponts au réseau.

Comme je suis un peu taré, j’ai modélisé aussi ça.

On commence donc par une structure porteuse.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Elle est composée de 2 structures identiques en miroir à chaque bout et de <0 à n> structure(s) centrales.

Les structures centrales font 10cm de long celles des bouts sont un peu plus courtes. Bien entendu, si on agrandit trop le pont, il faudra mettre des pieds à un moment. Comme exemple, j’ai pris un pont avec une seule structure centrale ce qui nous fait un joli pont de 30cm de long sans besoin de pied. Vous noterez les 3 gros renforts sur chaque structure. C’est là que vont venir s’emboîter les éléments supplémentaires du pont.

Parce qu’une fois assemblée la colonne vertébrale du pont, on lui rajoute des côtes qui ressemblent à ça :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Là aussi, des renforts et des fentes aux extrémités vont recevoir des éléments « enfants ».

Les voici en place :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Chacun des éléments en marron foncé va venir se loger dans les 2 trous centraux d’une bordure de plaque quand les éléments centraux vont venir se loger dans les trous d’agrafage de celle-ci.

Voici ce que ça donne mis en place sur la structure porteuse :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Il ne reste plus qu’à rajouter les plaques, agrémentées de quelques garde-corps pour obtenir un pont que je trouve assez convainquant.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Comme les plaques, ces structures sont largement paramétrables. En gros, ce qui est figé, c’est la structure générale des éléments, leur forme étant libre.

Voici par exemple une vue d’une structure de bout de pont en version « Standard » et un WIP du même élément en version Tau :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Même forme générale, même taille et positionnement des renforts devant accueillir les traverses mais tout est complètement « décoré » différemment.

 

Voici une preview de la plaque droite correspondant au même thème Tau :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Il ne reste plus qu’à imprimer tout ça mais ce n’est pas gagné. La maitrise de l’imprimante 3D n’est pas évidente.

En voici la preuve avec l’impression d’une plaque de rampe d’accès à côté de sa version physique :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Partager cet article

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Samuraï et la Fourmi
  • Le Samuraï et la Fourmi
  • : Ce blog à pour but de présenter mes créations en terme de figurines liées au monde Warhammer 40000.
  • Contact

Recherche

Catégories