Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 22:09

Je redonne quelques news de mon jump pack (ou jet pack tel que je l'appelle à tord depuis le début).

Alors, tout d'abord, un truc super important pour ceux qui, comme moi, expérimentent :
L'huile de vaseline ne suffit pas à empêcher une nouvelle coulée de silicone RTV de fusionner avec la précédente même si cette dernière est sèche. (1)
Je l'ai appris à mes dépends : les 2 parties de mon moule ayant fusionné autour de mon master.

J'ai donc du "massacrer" un peu le moule pour en extraire le jump pack comme le montre la photo de droite.

C'était bien la peine de me faire ch.. à faire un contre-moule en pâte à modeler pour optimiser le plan de joints.

On voit aussi les évents et autres orifices de remplissage que j'ai taillé après coup dans le bloc de silicone.

Je pense que, pour les prochains moules, je les réserverai par avance à l'aide de morceaux de grappe plastique mis en place dans le contre moule.

Enfin, on dit qu'on apprend de ses erreurs.

Bref, quand on coule de la résine polyester (2) dans ce moule pas top, ça donne ça en "brut de décoffrage" (vue du dos à gauche, vue du Ventre à droite) :
















On se rend pas bien compte avec la transparence de la résine. Alors, après avoir grossièrement viré les voiles et les orifices de remplissage, j'ai passé un coup de bombe blanche. Voilà le résultat :















On voit sur la vue ventrale que des bulles se sont formées au niveau des cônes d'entrée des turbines ainsi que sur le côté de celle de gauche (sur la photo). Il y en a une aussi sur la grille ventrale.
Une table vibrante ou une meilleure lubrification du moule aurait peut-être permis de l'éviter.
Quoi qu'il en soit, des bulles de cette taille se comblent aisément à la résine de sculpture.

Pour celles au niveau de la sortie des 2 réacteurs latéraux, par contre, ça risque de demander plus de boulot :

Je vais peut-être tenter une nouvelle coulée dans ce moule en soignant la lubrification pour voir si le résultat est plus probant.
Selon le résultat, soit je conserverais et boucherais les trous de ce premier moulage, soit, si le second a beaucoup moins de bulles, je ne m'acharnerais pas à sauver celui-là et ça m'évitera les frais d'une résine plus adaptée.

Voilà. C'est tout pour cette livraison.
J'espère que la prochaine sera plus productive...


(1)
J'ai lu plus tard sur un autre blog je ne sais où que le gel de vaseline, par contre, semblait  empêcher la fusion des 2 parties du moule.
(2) J'utilise de la résine polyester car il m'en reste du temps ou je fabriquais des surfs et des planches à voiles mais je déconseille cette résine pour le moulage de figurines pour plusieurs raisons :

  1. Le dosage est assez difficile : 1,5% de catalyseur, c'est difficile à mesurer pour de si petites quantités. La résine polyuréthane de moulage se dose à 50/50. C'est quand même plus simple.
  2. La transparence est gênante pour bosser sur les moulages. Ca oblige à une couche de peinture supplémentaire. La résine polyuréthane étant opaque, le problème ne se pose pas.
  3. Quand le polyuréthane se dilate en polymérisant (ce qui comble potentiellement quelques bulles), le polyester se contracte.
  4. Je ne connais pas l'odeur de la résine de moulage, mais le polyester sent très fort.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Samuraï et la Fourmi
  • Le Samuraï et la Fourmi
  • : Ce blog à pour but de présenter mes créations en terme de figurines liées au monde Warhammer 40000.
  • Contact

Recherche

Catégories