Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 19:06

Afin que d'autres évitent les écueils par lesquels je suis passé lors du moulage de pièces complexes (voir l'article WIP Jet-pack Dragon's sons. (partie 6) ), j'ai décidé de faire un petit tutoriel.
Je vais donc tenter de vous expliquer le plus clairement possible comment réaliser un moule en 2 parties en silicone RTV afin de réaliser des moulages en résine polyuréthane.

Comme la technique du moulage utilise parfois des termes un peu ésotériques, j'ai tenté de préciser ceux ci en fin d'article dans le paragraphe "Glossaire". Le smiley "" après un mot indique que celui-ci est expliqué dans ce paragraphe.

Préambule :
Avant d'envisager de mouler une pièce, il faut un minimum l'étudier afin de déterminer le plan de joint .
Il s'agit par cette étape de limiter au maximum les contres dépouilles
afin de faciliter le démoulage et d'augmenter la durée de vie du moule en évitant de trop le déformer lors du démoulage.
Si vous moulez une pièce (ou figurine) faite maison, le mieux est d'y penser durant la fabrication de celle-ci afin d'éviter d'avoir à la découper en plusieurs parties à mouler séparément.
Si vous moulez une pièce toute faite (pour vos besoins personnels bien entendu : mouler une pièce protégée par copyright dans le but de la revendre est une atteinte à la propriété intellectuelle punie par loi), étudiez-la bien afin de déterminer le meilleur plan de joint possible.
L'idéal est d'éviter au maximum que celui-ci ne passe par des zones très détaillées puisque le plan de joint du moule produira les lignes de moulages sur la pièce finale.
Autant il facile de les éliminer au couteau de modélisme sur une surface relativement lisse, autant, une ligne de moulage qui passerait au milieu du visage de votre figurine serait difficilement gérable par la suite.
 
Matériel :
Ceux qui suivent ce blog depuis un certain temps savent sans doute que j'essaie au maximum d'utiliser des matériaux de récupération. néanmoins, pour le processus de moulage, il n'est pas possible de passer outre certains achats.
Voici donc le matériel récup' ou acheté nécessaire :
Du silicone RTV (pour "room temperature vulcanization" ou vulcanisation à température ambiante.
De la pâte à modeler, plastiline ou autre Fimo que vous récupérerez en grande partie par la suite.
Quelques tiges de coton-tiges.
de l'huile de vaseline.
de la cire liquide.
de la résine polyhuréthane.
3
seringues (pour doser et injecter la résine)

Pour le silicone et la résine, je les ai acheté sur internet sur le site Artificina.com, l'huile de vaseline provient d'une grande surface de brico. Les
seringues ont été achetées en pharmacie pour moins de 1€ pièce. Quant-à la cire, elle provient d'un vieux bidon pour cirer les meubles :

L'objet à mouler : 
Dans mon cas, il s'agit du jump pack que j'ai fabriqué pour mon chapelain volant et dont je veux équiper toutes mes troupes aéroportées :



















Sans être prix Nobel de physique, on imagine bien que le plan de joint va passer par les tranches des ailes. Pour les autres faces du jump-pack, j'ai décidé de faire passer le plan de joint par les pointes des entrées d'air (photos du haut) et par le milieu des sorties (photo du bas).

Préparation de la première partie du moule :
Pour maîtriser parfaitement le positionnement du plan de joint, il n'y a pas 2 solutions, il faut le mettre en place avant de couler la première parie du moule. C'est à cela que sert la pâte à modeler. Elle va servir a faire un "faux demi-moule" temporaire de façon à pouvoir travailler finement le plan de joint.
Dans le cas de mon jump-pack, voilà ce que ça donne :
































Comme vous pouvez le constater, ce contre moule temporaire a été limité par un coffrage en légo. Ceci servira lors du coulage de la première parie du moule.

Coulage et bulles :
Un moule est prévu pour y couler de la résine. Il faut donc prévoir un orifice afin de couler celle-ci. En outre, et afin d'éviter des cruelles déconvenues, il faut avoir à l'esprit que, avant que l'on coule la résine dans le moule, celui-ci est rempli d'air. Au moment où on coule la résine, celle ci doit remplacer l'air initialement présent. Pour cela, il faut que celui-ci puisse s'évader. Il faut donc prévoir des évents ou ce que j'appellerais des "pièges à bulles" .
Pour cela, j'ai choisi d'utiliser des tubes de coton-tige. Ceux-ci vont aussi me servir d'orifice de remplissage. Le diamètre est faible, mais largement suffisant si on remplit le moule à le seringue.
L'idée, lors de cette étape est d'essayer de prévoir toutes les zones ou l'air va s'accumuler lors du coulage, créant des bulles dans le moulage.
Dans le cas de mon jump-pack, les pointes au bout des ailes semblaient des "nids à bulles" trop flagrants pour passer à côté. Même chose pour les pointes des entrées d'air du jump-pack (pour lesquels j'avais constaté des bulles systématiquement lors de ma dernière tentative).
J'ai donc ajouté, à l'aide des tubes de coton-tiges des évents pour les pointes des ailes et des pièges à bulles pour les pointes d'entrée d'air des réacteurs :

















De même, lors de ma précédente tentative, j'ai eu d'énormes bulles sur les "correcteurs de trajectoire" (les petites sorties latérales de part et d'autre du réacteur principal). J'ai donc décidé de créer des évents à ce niveau aussi :

Première partie du moule :
Une fois les pièges à bulles et évent en place il ne reste plus qu'à mettre en place le coffrage (toujours en Légos) et à badigeonner tout ça d'huile de vaseline :

Ensuite, on coule le silicone RTV dans le coffrage, on attend que ça polymérise et on démoule. Voici le résultat, dans un nouveau coffrage, prêt à la coulée de la seconde partie du moule  :
























 Seconde partie du moule :
ATTENTION : comme j'en ai amèrement fait l'expérience lors de ma première tentative, l'huile de vaseline ne suffit pas à empêcher 2 coulées successives de silicone RTV de fusionner ensemble. D'après ce que j'ai lu sur d'autres sources sur internet, du gel de vaseline pourrait marcher. D'après mon expérience, un vieux bidon de cire pour meuble fonctionne très bien. Badigeonnez toute la surface de la première partie du moule avec cette cire liquide afin d'éviter la fusion des 2 parties du moule. N'en passez pas sur la pièce à mouler, cela "mangerait les détails de celle-ci. Ensuite, coulez la 2ème partie du moule :

Oh, le joli moule !
Une fois la deuxième partie du moule polymérisée, voici ce que l'on obtient :











Coulage :
Une fois le master, les évents et les pièges à bulles enlevés, les 2 parties du moule sont assemblées puis maintenues en place par du Scotch. J'ai testé les élastiques, mais cela déforme trop le moule souple en RTV. Un simple Scotch suffit pour éviter trop de pertes.
Le dosage de la résine est réalisé avec des seringues (marquées pour l'occasion avec les lettres correspondant aux 2 composants) :
Les 2 seringues sont vidées dans un récipient, les 2 composants sont mélangés puis aspirés à l'aide d'une 3ème seringue qui va permettre d'injecter la résine dans le moule par le biais des évents.
Je conseille vivement l'utilisation d'une table vibrante pour poser le moule dessus juste après injection de la résine pour aider les bulles à s'échapper par les évents. J'en avais, à l'origine, bricolé une avec une tondeuse à cheveux qui ne coupait plus mais le moteur a fini par cramer. Je me sers, à l'heure actuelle, de la surface de coupe de ma  scie à chantourner qui vibre pas mal.

Résultat :
Voici le résultat (sans table vibrante) du coulage :

Une fois sortie du moule :
















On voit bien les voiles et les évents remplis de résine. Après un premier nettoyage de ces résidus, on obtient un résultat acceptable :
La pointe d'aile et les bulles que l'on voit sur ce moulage ne sont plus présentes sur le 2ème moulage (passé à la table vibrante). Je n'ai malheureusement pas de photos de ce 2ème moulage maintenant.

Petite comparaison avec le "master :

Glossaire :
Plan de joint : Non, il ne s'agit nullement des pieds de Marijuana que vous faites pousser sur votre balcon. On désigne par ce terme la surface où les 2 parties du moule vont se rencontrer.
Contre-dépouille : Partie en creux dans le moule qui empêcherait le démoulage si celui-ci n'était pas souple.
Event : canal permettant à l'air initialement présent dans le moule de s'évader lors de la coulée. Celui-ci doit relier un "cul de sac" du moule à la face supérieure de celui-ci.
Piège à bulles : Contrairement à un évent, un piège à bulles n'est pas relié à la surface du moule. il ne sert pas à laisser l'air s'évacuer vers l'extérieur du moule, mais plutôt à piéger les bulles dans un volumes où elles ne perturberont pas les formes du moule.

Conclusion :
Ce tutoriel ayant pour vocation de transmettre le maximum d'informations, n'hésitez pas, par le biais des commentaires, à poser toute question que vous vous poseriez ou à pointer tout manque ou erreur (voire maime dé fôte d'aurôgraffe). je corrigerais en fonction.

 

Précision sur les matières premières :

Suite à de nombreuses questions, voici des précisions sur les matières premières utilisées.

Elles ont été achetées sur le site http://www.artificina.com/  mais on les trouve aussi ailleurs.

  • RTV : j'tulise le RTV 70 avec catalyseur qu'on trouve dans le menu silicone->polycondensation. Il existe en pots de 1, 5 ou 25kg.
  • Résine : mon choix s'est porté sur la résine polyuréthane 78 A et B qui se trouve dans le menu Résines. il faut cliquer sur le lien "Résines de strat et de coulée" dans la rubrique "polyuréthane". NOTE : la résine 78A et B n'existe plus sur le site, elle a été remplacée par la 84A et B.

Partager cet article

Repost 0
Published by targol - dans Tutoriels
commenter cet article

commentaires

Rémi 15/05/2013 22:28


Merci pour le nom anglais, j'ai effectivement trouvé plus de sources qu'en français!


 


J'ai finalement fait l'acquisition d'une ponceuse vibrante, pour 8€, j'ai fait un test ce soir avec, je pense qu'une fois un montage réalisé autour, elle sera très efficace!

Rémi 15/05/2013 11:11


Bonjour,


 


Tu parles d'une table vibrante dans l'article, l'as-tu conçu toi même? Achetée quelque part?


 


Je cherche comment en réaliser une (ou en dégoter une), et c'est vrai que je tourne en rond...


 


Si jamais t'as des infos je suis preneur!


Merci

targol 15/05/2013 19:27



Comme dit dans l'article, j'en avait bricolé une avec une vieille tondeuse à cheveux mais le moteur a fini par lacher. Actuellement, j'utilise le plateau
d'une scie à chantourner. Néanmoins, ce genre d'outil est assez facile à réaliser. En tapant "diy vibrating table" sur google, on tombe sur pas mal de trucs.



Tristan 06/11/2011 02:51



Je n'avais pas vu les commentaires, mais j'ai remarqué que vous aviez indiqué les matériaux plus clairement et je vous en remercie, je vous félicite encore une fois pour le travail accompli et
l'aspect très didactique de ce blog,je ne peut que vous encourager à continuer. Par contre pour info je viens de remarquer que la résine 78 A et B n'éxiste plus et à été remplacée par la 84 A et
B.


Cordialement


Tristan



targol 06/11/2011 11:21



Merci pour la précision sur les résines. Je vais rajouter une petite phrase pour le dire.



Alakihel 18/05/2011 21:36



Bonsoir à vous et merci pour votre blog riche en informations et en idées !


Je viens de me repasser une ènième fois votre tutoriel pour dupliquer vos jet-pack, j'ai bien vu la liste des ingrédients que vous avez mit, mais j'aimerai avoir quelques précisions... Il y a sur
le site que vous donnez de nombreux pots de silicone RTV, lequel avez vous prit? Il en est de même pour la résine...


 


Etant donné que j'aimerai me créer une armée de Space Marines egyptien, j'aurai aimé dupliquer mes propres têtes pour ne pas avoir à prendre celle des Thousand Sons et vu que je compte me faire
ma propre armée de Nains du Chaos, il en est de même pour mes éventuelles pièces.


 


Cordialement,


 


Julien.


 


Et merci encore !



targol 19/05/2011 11:18



Bonjour Julien et merci de ce commentaire.


Voici les précisions sur le RTV et la résine que j'utilise :



RTV : j'tulise le RTV 70 avec catalyseur qu'on trouve dans le menu silicone->polycondensation. Il existe en pots de 1, 5 ou 25kg.


Résine : mon choix s'est porté sur la résine polyuréthane 78 A et B que tu trouveras dans par le menu Résines. il faut cliquer sur le lien "Résines de strat et de
coulée" dans la rubrique "polyuréthane".




?? 04/12/2009 18:57


Salut

Tout d'abord j'aimerais saluer l'effort d'avoir fait un tutoriel pour aider tout les petits débutants(Dont je fais partie) et les autres.
J'ai tout de même une petite question vis a vis du silicone.
Avec quelle sorte silicone rtv peut on réussir a faire le moule?


targol 05/12/2009 01:22


Salut. Je te remercie pour ton commentaire.
Pour ce qui est du silicone, j'utilise le silicone RTV 181 qu'on trouve chez quelques vendeurs sur le net.
J'ai acheté le mien chez http://www.artificina.com/ mais d'autres en ont.


Présentation

  • : Le Samuraï et la Fourmi
  • Le Samuraï et la Fourmi
  • : Ce blog à pour but de présenter mes créations en terme de figurines liées au monde Warhammer 40000.
  • Contact

Recherche

Catégories