Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 12:48

Ce projet tournait en tâche de fond chez moi (comme beaucoup d’autres) depuis longtemps. Il a été revigoré par le coup de poker de l’achat d’une imprimante 3D à pas cher.

 

J’ai donc utilisé un logiciel (OpenScad) pour créer des modèles imprimables de mes maquettes physiques (vous trouverez des articles dessus en parcourant la catégorie "Décors" de ce blog).

Comme pour les prototypes physiques, j’ai fait des plaques qui « s’agrafent » entre elles, comme posées par une équipe du génie. La modularité de la table de jeu directement en raccord avec le fluff !

J’ai donc modélisé des plaques.

Un tronçon droit de base (10cm x 3,2cm ce qui fait qu’avec les 1mm de prévus entre chaque plaque, on à 3 plaques pour faire à peu près 10cm en longueur de route) :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Vous noterez que le système alambiqué d’agrafage par les bordures de la version physique a été remplacé par des trous rectangles sur la bande de roulement qui reçoivent des agrafes en U pour les fixer à la plaque suivante :

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Cette image ci est une preview de beaucoup moins bonne qualité que l’image précédente qui est une image de ce qui va être imprimé. Ceci explique les « glitches » au niveau de l’intersection des objets.

La plupart des images qui vont suivre, d’ailleurs, seront issus de ces previews de basse qualité, les autres étant trop longues à calculer.
Ce type de vue a néanmoins un avantage, on peut choisir les couleurs. Du coup, sur ce type d’image,

  • si c’est en gris (avec des trous roses – pas choisi cette couleur là:) ) , c’est de l’élément imprimé immuable de la plaque ;

  • si c’est en marron, il s’agit d’accessoires imprimés à part et qui peuvent être utilisé sur d’autres formes de plaques.

  • Enfin, comme vous avez l’œil, vous avez noté les boulons beiges. Eh bien, tout ce qui est beige, c’est ce qui est personnalisable sur la plaque à peu de frais :

    • On peut créer du relief ou des gravures sur la bande de roulement. Ici des rainures (visibles uniquement sur la première image) ont été creusées. Mais on aurait pu poser n’importe quel symbole en relief.

    • On peut aussi créer des reliefs uniquement (pas de gravure) sur les bordures et le centre comme les lignes de boulons ajoutées ici.

    • Dans les 2 cas, ces personnalisations peuvent passer par des textes en relief (ou en creux sur les bandes de roulement).

 

Si le système d’agrafage a été largement revu, le système des trous latéraux, par contre, a été conservé quasi sans modification par rapport aux prototypes physiques pour des besoins pratiques.

En effet, grâce à ces trous et à leur régularité, on peut :

  • Clouer la plaque dans le sol. D’un point de vue cantonnier. Du côté du hobbyiste, il faut avoir envie de faire des trous dans sa table ce qui rendrait l’installation, prévue pour être provisoire, définitive.

  • Fixer la plaque sur des structures aériennes... mais on y reviendra.

  • Ou y fixer des accessoires…

Ces accessoires peuvent être par exemple des barrières hautes ou des buttées (à gauche) ou des barrières pleine hauteur (à droite).

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Les uns comme les autres pouvant être utilisés séparément. Ces accessoires sont des exemples basiques pour illustrer le concept, ils ne sont que peu travaillés pour le moment.

 

Aller tout droit, c’est bien, mais à des moments, il faut tourner.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Voire tourner à 90°.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Et comme sur la version physique, les croisements ont été prévus. D’abord les croisements en croix, quasi identiques à leurs versions physiques, sont composés de 4 unités de la même plaque.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Le centre en beige vous indique qu’il est entièrement paramétrable (en relief uniquement) les rainures aussi peuvent être modifiées ou supprimées .

Pour les croisements en « T », le système a été simplifié par rapport à la version physique, peu convaincante. Plus simplement, c’est juste une plaque de croisement en croix modifiée en remplaçant son système d’agrafage avec les plaques standard par une bordure percée de nombreux trous d’accessoires. Ce qui permet de bloquer l’une des branches de la croix avec de la barrière et/ou de la buttée.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Et pour éviter de laisser une route s’arrêter en plein milieu de nulle part, on finit par une rampe.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Là encore, le beige des bordures de la rampe vous indique qu’elles sont entièrement paramétrables.

J’ai aussi envisagé des terminaisons de réseau différentes que je n’ai pas encore réalisé :

  • Faire une impasse en remplaçant l’un des cotés d’agrafage d’une plaque droite par une bordure pleine de trous pour accessoires (sur le modèle de la plaque pour croisements en « T »).

  • Faire un module qui s’arrête net modulo des pattes de scellement pour permettre d’intégrer un départ de réseau à n’importe quel décor.

 

Du coup, avec quelques plaques, on peut se faire un réseau sympa.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

J’ai pas pu en représenter plus, mon ordi rame déjà à mort pour recalculer tous ces objets, même en preview mais ça laisse déjà une vision des possibilités.

 

Sinon, plus haut, j’ai écrit que les trous en bordure pouvaient permettre de « Fixer la plaque sur des structures aériennes »…

Ça aussi ça me trottait dans la tête depuis un moment : concevoir une structure (toujours dans la logique génie ; donc temporaire et démontable) pour pouvoir intégrer des ponts au réseau.

Comme je suis un peu taré, j’ai modélisé aussi ça.

On commence donc par une structure porteuse.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Elle est composée de 2 structures identiques en miroir à chaque bout et de <0 à n> structure(s) centrales.

Les structures centrales font 10cm de long celles des bouts sont un peu plus courtes. Bien entendu, si on agrandit trop le pont, il faudra mettre des pieds à un moment. Comme exemple, j’ai pris un pont avec une seule structure centrale ce qui nous fait un joli pont de 30cm de long sans besoin de pied. Vous noterez les 3 gros renforts sur chaque structure. C’est là que vont venir s’emboîter les éléments supplémentaires du pont.

Parce qu’une fois assemblée la colonne vertébrale du pont, on lui rajoute des côtes qui ressemblent à ça :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Là aussi, des renforts et des fentes aux extrémités vont recevoir des éléments « enfants ».

Les voici en place :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Chacun des éléments en marron foncé va venir se loger dans les 2 trous centraux d’une bordure de plaque quand les éléments centraux vont venir se loger dans les trous d’agrafage de celle-ci.

Voici ce que ça donne mis en place sur la structure porteuse :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Il ne reste plus qu’à rajouter les plaques, agrémentées de quelques garde-corps pour obtenir un pont que je trouve assez convainquant.

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Comme les plaques, ces structures sont largement paramétrables. En gros, ce qui est figé, c’est la structure générale des éléments, leur forme étant libre.

Voici par exemple une vue d’une structure de bout de pont en version « Standard » et un WIP du même élément en version Tau :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Même forme générale, même taille et positionnement des renforts devant accueillir les traverses mais tout est complètement « décoré » différemment.

 

Voici une preview de la plaque droite correspondant au même thème Tau :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D

Il ne reste plus qu’à imprimer tout ça mais ce n’est pas gagné. La maitrise de l’imprimante 3D n’est pas évidente.

En voici la preuve avec l’impression d’une plaque de rampe d’accès à côté de sa version physique :

 

Le retour de la route modulaire... par impression 3D
Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 20:07

Pour continuer dans ma série de décors, voici le début d'un téléPortail 02porteur.

Ayant recemment acquis une fraiseuse numérique, je m'essaie à l'utilisation de cette machine sur des matériaux tendres comme le polystyrène. J'ai donc taillé un socle de décor dans ce matériau.

 

Ça fait un peu de poussière comme vous pouvez le constater.

 

Ensuite, je me suis bien em...rdé à enrouler du fil électrique autour de 6 morceaux de tube PVC afin de représenter des bobines.

Portail 03

 

 

 

J'ai aussi taillé une plaque de plexiglas pour boucher le trou qui a été sous-couché en noir.


 

 

 

 

 

 

Portail 04La suite a consisté à travailler d'une autre façon avec la fraiseuse : en gravage.

J'ai donc gravé et coupé une plaque de PVC souple pour représenter le sol. Elle n'est pas collée pour l'instant, la fosse devant être peinte avant.

 

Pour vous donner une idée de la taille, le diamètre du cercle est de 20cm.


 

 


Après, on part dans du hobby plus classique (du moins chez moi) avec de la récup à base d'un lot de vaisseaux Star-wars incomplets achetés sur un vide grenier pour les structures. Voici un avant gout de ce que j'ai en tête :

Portail 06

L'idée est de découper la partie "peinte" en rouge pour faire une espèce de portique.

 

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 14:07

Session2 01Allez, encore un décor.

Cette fois ci, je vous ai épargné les articles à chaque étape. Vous avez le décor quasi fini.

Je suis donc parti d'un morceau d'emballage en polystyrène dont la forme me plaisait.

 

Ensuite, j'ai tourné du polystyrène extrudé en bricolant un tour sur une fraiseuse de modélisme :

Session2 05

 

 

 

 

 

 

 

 

Ça m'a donné 5 plate-formes que j'ai perché à différentes hauteurs :

Session2 08

Sur cette image, le socle a été retaillé et les plate-formes renforcées à la bande plâtrée. Du "grillage" a été mis dans les trous autour des pylônes extérieurs.

 

Session2 11L'étape suivante a consisté à incruster de vieux ventilateurs de PC sous la surface des plate-formes.

Ceux-ci sont protégés par de la grille rigide.

Session2 17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici ce que ça donne avec des CD en guise de plate-forme et une couche de peinture.

Session2 18

 

 

En terme de jeu, il est prévu des règles qui rendent les plate-formes dangereuses pour les unités aéroportées qui terminent un saut dessus (à cause des flux provoqués par les ventilateurs) mais qui, en contrepartie, leur octroient un bonus de distance si elles débutent un saut depuis ces mêmes plate-formes. Ce bonus pouvant être variable en fonction de la plate-forme de départ (plus les plate-formes sont hautes, plus les ventilos sont gros ce qui pourrait pousser le saut plus loin).

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 18:16

La fin du monde tant attendue n'ayant pas eu lieu, je vous propose, en remplacement, la fin des perce-glaces.

PerceGlace 30La dernière étape a consisté à mettre du bicarbonate sur les socles.PerceGlace 32

PerceGlace 31

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 23:38

Les 4 bestioles devant être finies pour le 11 au soir, c'est un peu la course.

Voilà où elles en sont :

PerceGlace 27petit zoom :

PerceGlace 28

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 23:52

PerceGlace 22C'est vrai ça. C'est bien beau d'inventer des bestioles bizarres. Après, il faut trouver de quelle couleur les peindre.

Bref, j'ai préféré rester dans les tons froids pour être raccord avec mon thème glaciaire.

 

Les éclairs sur le bulbe sont là pour (tenter de) figurer sa nature éthérée (et remplir un défi par la même occasion).

 

Les piquants ne sont pas finis de traiter

 

Quelques zooms :

PerceGlace 23PerceGlace 24

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 14:27

Mes bestioles bizarres ont avancé. Elles ont chacune reçu un socle "zone de terrain" qui , en terme de jeu, représente à la fois la zone de couvert et la limite de perception des créatures. Cette zone a été couverte d'une première couche de texture pour le volume en utilisant un mélange PVA + eau + enduit de lissage.

La glace cassée a été faite en dépron.

Voici une photo avec un pitou pour donner une idée de l'échelle :

PerceGlace 19

Une autre vue de plus près :

PerceGlace 20

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 23:26

C'est vrai que diantre! Ces perce-glaces étaient décharnés sans leur tentacules. On leur aurait presque fait un calin.

Normalement, une fois leurs appendices amovibles sculptés et en place, ils devrait moins donner envie.

PerceGlace 08

Les tentacules sont en fil de cuivre rigide (2,5mm2 pour les connaisseurs).

 

Pour continuer dans le décor à base de récup (naturelle si possible), les piquants au bout des tentacules sont des épines d'accacia récupérées dans le jardin.Il va d'ailleurs falloir que je les émousse un peu avant peinture parce que là, c'est TRES piquant.

Le volume des tentacules, comme pour le corps, a été obtenu avec une pâte à modeler sèchant à l'air.

PerceGlace 09

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 11:20

PreparationCDD 01Il y a quelques années, j'ai posé un cumulus électrique. En le déballant, je suis tombé sur l'une de ses protections en polystyrène. Par le biais de ma vision déformée par mon côté "récupérateur fou du hobby", ce morceau de poly s'est instantanément transformé en arène en devenir.

 

 

 

 

 

 

 

Plan arèneQuelques années plus tard, le projet a débuté par un plan et des prémices de règles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis les travaux ont commencé (le scout est là pour donner l'échelle) :

Arene 11Arene 09

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 10:25

PerceGlace 03Je suis actuellement en train de créer des décors pour ma table glaciaire.
L'un de ces décors est un groupe de 4 créatures sur une zone de terrain (pas encore faite)

 

 

Vous voyez sur les photos ci-contre et ci dessous le WIP des créatures.

PerceGlace 04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la photo de droite, vous pouvez voir les 2 principaux matériaux utilisés : des boules de gale du chêne et des coeurs de "pomme de pin" du tulipier de Virginie, les 2 glanés dans la nature pour pas un sous.

Pour le reste, un socle en plâtre et de la pâte à modeler séchant à l'air.

Sur la photo en gros plan, on peut voir les trous prévus pour insérer les 4 tentacules amovibles qui seront réalisés avec du fil métallique, de la pate à modeler et, sans doute, les mêmes piquants de tulipier que sur la base.

Ces tentacules seront amovibles pour des raisons de transport mais aussi pour compter à la fois les PV et le nombre d'attaques des créatures.

 


Et oui, parce qu'en plus de faire les décors, je me suis amusé à écrire des règles pour ceux-ci afin de rajouter du "piment" au décor (cliquez pour agrandir) :

Règles Perce glace V2

Je sollicite humblement votre avis sur 2 points :
- Les caractéristiques et règles spéciales des créatures vous semblent-elles adaptées ou pas ?
- Corollaire de la première question : vu que j'ai pris le temps d'écrire des règles, j'aimerais bien qu'elles soient utilisées. Il faut donc que des unités s'approchent assez des bestioles pour cela. Ma 2ème question est donc la suivante : qu'est-ce qui pourrait vous pousser à amener une de vos unité au milieu des 4 perce-glace quitte à risquer de les réveiller ? J'avais déjà prévu un couvert de 4+ pour toute la zone de terrain mais je doute que ce soit suffisant. J'avais aussi songé à placer un "bonus" au milieu de la zone de terrain (bombe à fusion ou arme énergétique, par exemple). La première figurine passant à côté se retrouve alors équipée de ce bonus jusqu'à la fin de la partie.

Merci d'avance pour tout retour...

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article

Présentation

  • : Le Samuraï et la Fourmi
  • Le Samuraï et la Fourmi
  • : Ce blog à pour but de présenter mes créations en terme de figurines liées au monde Warhammer 40000.
  • Contact

Recherche

Catégories