Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 23:39
Bonsoir à tous.
Au menu de ce soir, un petit tutoriel illustré sur comment réaliser une lame tronçonneuse très facilement pour nos amis les dépeceurs de figurines.

Matériel :


Pour la lame en elle-même :
  • De la carte plastique de 0,5mm pour les flancs et de 0,75mm ou 1mm (selon l'épaisseur finale voulue),
  • De la colle polystyrène (colle à maquettes) pour coller à la carte plastique,

Pour le reste :
  • De la colle super-glue pour coller le manche et le câble ,
  • De la résine de sculpture bi-composants (style Green Stuff -ou "GS" - ou Milliput)
  • Du fil de fer, corde de guitare ou dans mon cas, un bas de ligne de pêche pour les carnassiers pour les câbles.
Outillage :
  • un crayon fin,
  • un x-acto ou tout autre cutter fin de modélisme (éviter les gros cutters : le travail à réaliser étant assez fin),
  • Des outils de sculpture (crayon-gomme par exemple).
Forme générale :
Une lame de tronçonneuse est composée de 2 plaques entre lesquelles circulent les maillons tranchants de la chaîne guidés par des poulies fixées entre les 2 plaques.


Ainsi , la première étape sera de découper ces plaques dans de la carte plastique fine (j'ai utilisé du 0,5mm).

Découpez 2 plaques identiques qui auront les dimensions finales de la lame sans les dents.
Ces plaques devront aussi prévoir l'emplacement du moteur qui fait tourner la chaîne.

Tracé des dents :
Afin de représenter les dents, on se servira d'une plaque intermédiaire un peu plus épaisse que les 2 autres
qui sera prise en sandwich entre les 2 plus fines.
De 'épaisseur de cette plaque dépendra l'épaisseur finale de la lame. Je conseille du
1mm pour des tronçonneuses gros calibre (pour marcheur ou grosse figurine et du 0,75mm pour les figurines standard.
La lame photographiée ici étant pour mon dreadnought, J'ai choisi du 1mm.

Pour faciliter le travail de découpe de cette plaque, le plus simple que j'ai trouvé, c'est de coller l'une des plaques de finition sur la plaque de chaîne comme ceci :

Vous noterez, à la base de la lame, la réservation pour la forme du moteur. Notez aussi que la plaque fine ne doit pas être collée trop près des bords de la plaque plus épaisse afin de réserver un espace pour les dents.



Une fois la plaque externe collé sur la plaque des dents, il faut tracer une ligne à 1mm/1,5mm autour de celle-ci afin de représenter la longueur maxi des dents.
Pour faire cela, ce que j'ai trouvé de plus pratique est de plaquer contre la plaque en relief un fil de fer assez souple pour épouser les contours de la forme et de m'en servir comme règle pour mon crayon.



Il faut ensuite marquer sur cette courbe, l'espacement de chacune des dents au crayon tout autour de la plaque collée. J'ai choisi un espacement d'à peu près 1,5mm entre chaque dent, mais si je dis "à peu près", c'est que j'ai plus tracé ça à vu d'œil qu'en utilisant une règle. (désolé pour la photo un peu floue)



Découpage des dents :

Commencez par couper les bords "d'attaque" des dents soit ceux qui sont perpendiculaires à l'axe de la lame
.

Pour éviter d'arracher les dents en les découpant (surtout si la plaque des dents ne fait que 0,75mm), travaillez avec l'X-acto en "plantant" plutôt que coupant. Travaillez en pression plutôt qu'en traction.




Puis, coupez les bords "de fuite" selon la même technique







Enfin, vous pouvez séparer la lame de la plaque de carte plastique en vous servant du dos de la carte collée dessus comme guide :







L'idée, est ensuite de coller l'autre plaque découpée lors de la première étape de l'autre côté de la plaque des dents en la centrant sur les dents précédemment découpées.



Voici un autre exemple d'une lance tronçonneuse réalisée pour un sergent Space Marines. Pour les finitions, je vais continuer ce tutoriel en me servant de ce nouvel exemple car les finitions ne sont pas encore faites sur le Katana tronçonneur du Dreadnought.

Sur celle-ci, comme vous pouvez le constater, il y a des dents aussi sur l'arrière de la lame, mais la technique reste rigoureusement la même.

Notez que pour l'instant, j'ai laissé le maximum de plaque "dents" dispo sans la couper pour pouvoir manipuler la lame plus aisément.

Moteur :

Photo de droite : le carter du moteur a été sculpté à la GS directement sur la carte plastique. 2 aérations ont été taillées à l'avant de celui-ci à l'aide d'une tige métallique mouillée.

Ensuite (photo de gauche), le bloc moteur en GS ainsi que la plaque "dents" ont été découpées afin d'obtenir le volume réel du moteur.








Manche :

Dans mon cas, il s'agissait d'une lance, donc le manche diffère un peu de celui d'une épée. Néanmoins, les techniques sont quasiment identiques, donc je pense que ce tuto est adaptable.
Le compartiment moteur a donc été percé dans l'axe de la lame pour y recevoir le manche qui y a été collé










habillage :

Comme ça, notre lame fait peu vide. Pour l'habiller, un peu, j'ai appliqué dessus 2 moulages de cranes en milliput réalisés avec ce moule :

Il a été réalisé en appliquant en force un reste de milliput (ça marche avec n'importe quelle résine) sur une boucle de ceinture avec crane préalablement badigeonnée d'eau avec un pinceau pour éviter que ça ne colle.
Pour l'utiliser, il suffit de passer de l'eau dans le moule (toujours pour éviter que ça ne colle), de mettre une boulette de résine dedans, et de presser contre la surface où on veut un crane.

On obtient ainsi un joli demi crâne pour agrémenter ses conversions.







Une fois appliqué sur le carter moteur de la tronçonneuse, et après un peu de nettoyage des bavures, ça donne ça
















J'ai ensuite ajouté un petit câble d'alimentation.
Il a été réalisé à l'aide d'un bas de ligne de pêche pour les brochets ou autres carnassiers à dents coupantes mais une corde de guitare ou un fil de fer fin peuvent aussi faire l'affaire.
Le principe est de faire un trou du diamètre approximatif du câble dans le manche et dans le moteur avec au mieux un forêt fin, au pire une pointe puis d'y coller à la super-glue le câble préalablement tordu sur le manche d'un pinceau.








Voilà. C'est la fin de ce "petit" tutoriel illustré. J'espère qu'il vous sera utile.


Partager cet article

Repost 0
Published by targol - dans Tutoriels
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Samuraï et la Fourmi
  • Le Samuraï et la Fourmi
  • : Ce blog à pour but de présenter mes créations en terme de figurines liées au monde Warhammer 40000.
  • Contact

Recherche

Catégories