Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 01:06
Bonjour,

Au menu d'aujourd'hui, la première partie d'un petit tuto réalisé au fil de l'eau lors de la réalisation d'un canon d'assaut jumelé en scratch pour un Razorback avec 98% de matériaux de récup.

Pour voir les photos en plus grand, je vous invite à aller les voir sur mon album "Tutos".

Matériaux :
  • 3 cotons-tiges,
  • 1 vieux feutre,
  • 1 paille de ces bonbons où, à l'origine, la paille est remplie de poudre acidulée. (1)
  • 1 épingle,
  • 1 petit peu de Green-Stuff,
  • 1 petit bout de carte plastique 1,5mm d'épaisseur.
  • La pastille de fermeture d'un tube de dentifrice (1) (2).
(1) : J'ai utilisé ces matériaux parce que je les avais à dispo dans ma boite à scratch, mais ils peuvent être remplacés par de la carte plastique ou tout autre matériau approprié.
(2) : il s'ajit de la capsule qui clos les tubes (de marque "elmex" notamment) avant leur ouverture. Je l'avais récupérée en me disant que sa forme était sympa et que j'y trouverais bien une utilisation. J'avais raison .

Matériel :
  • X-Acto ou tout autre cutter de modélisme (3),
  • Dremel / perceuse,
  • Colle super-glue (3).
(3) respecter les précautions d'usage avec ces matériels potentiellement dangereux.

Construction :

Commencez par couper 7 segments dans les cotons tiges après avoir enlevé les extrémités couvertes de coton.
Selon la longueur du canon d'assaut désiré, les dimensions de ses segments vont varier mais, par contre, ce qui ne varie pas, c'est que 2 des segments doivent avoir des longueurs différentes :
  • le segment du centre doit faire 1,5mm de plus que les autres.
  • le segment du canon doit faire 5mm de plus que les autres.
Pour ma part, j'ai choisi les longueurs suivantes (voir les dernières photos de comparaison avec le canon d'assaut du dreadnought pour l'ordre d'idée de longueur) :
  • 5 segments de 1,5cm,
  • 1 segment de 1,65cm
  • 1 segment de 2cm.
Collez les segments les uns contre les autres à la super glue autour du segment moyen (celui de 1,65cm dans mon cas). Les segments doivent être alignés à l'une de leurs extrémité.
Voilà ce que vous devez obtenir :

Nous allons ensuite nous occuper des colliers qui maintiennent les cannons les uns avec les autres. Pour cela, j'ai découpé deux rondelles de 1mm de largeur dans une paille fine. Comme dit dans la rubrique matériaux, vous pouvez remplacer ces rondelles par des bandes taillées dans de la carte plastique fine, mais vous aurez alors à la mettre en forme à l'aide d'eau très chaude.

Bref, les rondelles ont été coupées, remises à la bonne longueur en les réduisant un peu, puis collées (toujours à la super-glue) autour des canons.
Voici une photo de l'assemblage ainsi que la paille utilisée :

Une autre photo montrant l'endroit ou les anneaux ont été coupés. Préférez réaliser cette jonction au dessous du canon d'assaut (soit au niveau du plus long des segments) afin que ce soit moins visible :

La jonction des 2 extrémités des anneaux doit être lissée après séchage de la super glue.

Passons maintenant à la jonction entre le segment central et le canon. Un nouvel anneau de 1,5mm de large a été découpé dans la paille et collé pour rejoindre les 2 segments qui dépassent. A ce stade, comme je ne savais pas encore très bien comment j'allais fixer le canon sur son support, j'ai préféré laisser de la longueur en rab :

Vient maintenant le moment de passer au support. J'ai découpé dans de la carte plastique cette forme :

L'idée est que le petit ergot qui dépasse de la forme vienne s'enficher dans le tube central du canon afin de renforcer le collage comme ceci :


Voici les cotes exactes de ce support (cliquez dessus pour une version plus grande) :

Le "corps" de notre canon va nous obliger à martyriser un peu un pauvre feutre qui n'avait rien demandé à personne.
Commencez par couper le bouchon qui ferme le feutre du côté opposé à celui où se situe sa pointe :

Vous voyez sur cette photo la partie découpée sur le feutre vert et la même en place sur le violet.

Percez ensuite au centre de ce bouchon coupé un trou de 1,5mm de diamètre :

Puis, faites une fente à l'aide de l'X-Acto en tangence avec les bords du trou un peu comme pour la tête d'une vis :

Attention, cette fente ne doit concerner que la partie la plus étroite du bouchon, l'anneau plus large doit être conservé dans son intégralité.

Voici où et comment on va utiliser cette pièce :

On comprend sur cette photo que le trou central sert à laisser passer l'ergot taillé dans la carte plastique du support alors que la fente sert à s'insérer sur ce même support.

Coupez ensuite une section de tube de la même longueur que la partie arrière du support et enlevez-en une petite section d'1,5mm dans l'axe :

Ce tube fendu servira de corps principal à notre canon :

A ce stade, j'ai décidé que la liaison entre l'axe central, le canon et le support pouvait être coupé au ras :


Vient le moment de quelques finitions comme le rebouchage du segment central qui, rappelons-le n'est pas censé être un canon mais un axe de rotation.
J'ai donc enfilé et collé dedans un petit boudin de Green Stuff (GS) réalisé avec les restes d'une précédente sculpture. L'idée, afin de faciliter la mise en place, est de tailler légèrement le bout du boudin en pointe (comme représenté sur la photo, de le mettre en place en force avec de la super-glue et de ne le couper qu'ensuite.

En bas, sur la photo, le boudin de GS tel qu'il doit être préparé pour l'introduction dans le tube central.

Un trou au centre du bouchon de GS dans lequel on colle un épingle coupée donne un look plus fini à cet axe de rotation :

Vient ensuite la phase de "bouchage" de la face arrière de notre canon. C'est là qu'intervient mon "bout de tube de dentifrice magique" :
J'avais ce morceau de plastique et trouvais que sa forme s'adaptait bien à ce canon. Il évident que si vous n'avez pas cette pièce, un disque taillé dans de la carte plastique fera bien l'affaire.

Pour finir, une vue générale du canon :

et 2 images pour comparer avec un canon d'assaut de Drednought GW :










 Vous pouvez constater que le canon réalisé est plus long (mais il suffit de réduire la longueur de segments pour le réduire) et un peu plus gros aussi que l'original GW. Par contre, ce diamètre plus gros n'est pas dans des proportions trop gênantes pour le jeu.





Prochaine étape ; réaliser le jumeau de celui-ci, et prévoir le support, les arrivées de munition et les fentes d'éjection ainsi que le blindage pour réaliser ma tourelle de Razorback.
Ceci sera l'objet d'un nouveau Tuto...

Sinon, il va de soi que ce tutoriel peut éventuellement être adapté pour réaliser des armes de Titans par exemple, en changeant légèrement l'échelle (du genre : les cotons-tiges remplacés par des tubes de feutre et les les feutres remplacés par... des tuyaux d'évacuation en PVC ? )

N'hésitez-pas à poser des questions si quoi que ce soit n'est pas clair.


Partager cet article

Repost 0
Published by targol - dans Tutoriels
commenter cet article

commentaires

diamond 23/09/2010 18:33



Ba dit donc tres beau travail!! j'aime beaucoup j'aimerais faire quelque chose de similaire et ce tuto va m'etre d'une aide precieuse tres bien et joliearmée un tres beau travail réaliser sur la
peinture et la resine verte. Chapeau!



Présentation

  • : Le Samuraï et la Fourmi
  • Le Samuraï et la Fourmi
  • : Ce blog à pour but de présenter mes créations en terme de figurines liées au monde Warhammer 40000.
  • Contact

Recherche

Catégories