Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 11:59

Pour faire un élément de décor, ou armer un véhicule, voici un tutoriel dans la lignée du canon d'assaut pour réaliser avec très peu de bitz, beaucoup de récup et un peu de carte plastique, un lance flammes lourd sur pivot.

 

Tout d'abord, voici à quoi ressemble celui-ci (un peu modifié) après peinture.

TourWarfo 37D'autres vues du modèle non modifié une fois fini :

LFL 21

LFL 25bis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Outils et matériaux

En guise d'outillage, vous aurez besoin :

  • d'un couteau de modélisme;
  • d'une pointe;
  • de limes de modélisme;
  • d'une mini perceuse avec des petits forêts.
  • d'une pince à mors ronds
  • de colle à maquettes;
  • de super-glue

Pour les materiaux, il faut :

  • Un coton-tige;
  • Un bâton de sucette;
  • Une tige pour tenir les ballons de baudruche;
  • Un vieux feutre;
  • La collerette métallique d'un goulot de bouteille de vin;
  • De la carte plastique (1,5mm, 1mm et 0,5mm). Pour les 2 dernières épaisseurs, les cartes fidélité des magasins font largement l'affaire).
  • De la corde de guitare;
  • Un morceau de câble électrique mono-brin (rigide) de 2,5mm2.

Au niveau des Bitz, j'ai utilisé :

  • 2 réservoirs doubles de lance flammes de la garde impériale;
  • 1 back-pack radio de la garde impériale
  • 1 bolter space-marines;
  • 1 petit bouclier d'épaule de terminator space-marines
  • Des morceaux de grappe.

Réalisation.

1) Le corps du lance flamme.

LFL 01 On commence par découper 2 morceaux de grappe bien droit dans les parties les plus épaisses d'une grappe. L'un fait 2cm de long, l'autre, 1,6cm. On les colle l'un sur l'autre comme ceci après avoir percé de trous de 1,6mm (à peine plus que le diamètre de l'âme de cuivre du câble électrique que l'on insère et colle ensuite dedans.

LFL 02

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur ces armatures, on enfile 2 morceaux de coton-tige de 1,8 cm en haut et 2,2cm en bas.

LFL 03

 

 

 

 

 

 

LFL 05Pour adapter les réservoirs de la grappe G.I., il faut d'abord couper les tuyaux qui en sortent en laissant la valve.

Il vous faudra aussi percer les valves pour remplacer les tuyaux enlevés par de la corde de guitare.

 

LFL 27Ensuite, il faut enlever de la matière dessous pour les adapter à la forme des grappes.

Pour cela, il faut enlever ce qui est en rouge sur le schéma ci-contre.

 

Le plus simple pour bien découper à l'épaisseur est encore d'enlever l'un des côtés (le haut du rouge sur le schéma, par exemple) et ensuite de marquer l'autre côté au cutter de modélisme en appliquant les réservoirs sur le corps.

Une fois posé, voilà ce que ça donne :LFL 06

 

Vous notez sur la photo qu'une petite plaque de finition de 6x8mm a été posée après les réservoirs. Il s'agit de cacher les morceaux de grappe de façon à ne laisser dépasser que la partie du haut.

 

Une bague reliant les 2 canons est ensuite réalisée en découpant, dans le métal du goulot de bouteille,  une bande d'un mm que l'on colle à la super-glue.

LFL 07

Le bout des canons est aussi relié en découpant en oblique une bague dans le tube pour ballons de baudruches. Celui-ci est chauffé au briquet pour lui faire prendre la forme de gélule nécessaire pour s'enfiler sur les 2 canons.

 

 

 

LFL 08Vient ensuite le moment de poser les tuyaux alimentant les canons depuis les réservoirs.

Pour cela, le corps de l'arme est percé et des morceaux de corde de guitare sont mis en forme et collés à la super-glue.

Les rondelles noires servant à camoufler la jonction entre le corps de l'arme et les tuyaux sont des "tranches" de l'isolant du câble électrique qui a servi à renforcer la jonction corps/canons. Elles sont enfilées sur la corde de guitare avant collage puis poussées et collées contre le corps de l'arme.

Petite astuce pour éviter de marquer trop les cordes de guitare quand on les travaille avec la pince à bouts ronds : enfiler sur le bout des mors un bout de coton tige.

 

2) Support et trépied.

LFL 28

Sur la dernière photo, on voit le début du support. Voici ses dimensions approximatives.

Le diamètre du trou central est celui d'un coton tige qui va servir d'axe (+/-2,4mm).

Il est découpé dans de la carte plastique de 1,5mm d'épaisseur et sera collé à la super-glue au niveau des canons et à la colle à maquettes au niveau du corps de l'arme.

 

LFL 09

Une plaque de finition a aussi été collée sur le dessus

 

LFL 10Pour le trépied, je me suis servi de morceaux de grappe plastique de cette forme (il vous en faudra 2).

LFL 13

 

 

 

Commencez par en couper 2 parties de taille égale, à tiger et collez-les l'une sur l'autre : LFL 14

 

 

Un troisième morceau de grappe de la même forme sera nécessaire pour le pied perpendiculaire aux autres. On le voit sur la photo ci-dessous avec les éléments de pivot.

LFL 12

 

 

On retrouve le support du Lance-flamme avec son axe en coton-tige et, de chaque côté, une rondelle en bâton de sucette. Comme vous pouvez le voir, de nombreux essais sont nécessaires avant d'obtenir des rondelles avec une épaisseur constante et appropriée.

La rondelle violette a été découpée dans un vieux feutre et sert à simuler la rotation horizontale de l'arme sur son pivot.

Quant-aux 2 supports du pivot (dont l'un est collé sur le 3ème pied), ils ont été taillés dans de la carte plastique de 1mm. Le bas est coupé en biais parce que je ne savais pas encore comment j'allais fixer tout ça mais vous pouvez le couper droit.

Une fois tout ça assemblé, ça doit ressembler à quelque chose comme ça :

LFL 18Pour assembler le système de pivot vertical, l'un des support est collé au pied arrière. La rondelle violette y est glissée avant de mettre le support de l'arme (avec axe et rondelles complètement tiré d'un côté). Le dernier support est enfilé dans la rondelle violette puis collé.

Vous noterez les supports dont le biais en bas a été coupé droit et le petit bouclier d'épaule de terminator pour masquer la jonction entre les 2 pièces de grappe de devant.

 

On peut aussi, selon les cas, retourner le trépied pour mettre le pied seul devant. Un lance flamme n'ayant quasiment pas de recul, cette option est envisageable.

LFL 15

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3) Bouclier.

LFL 19Le bouclier commence par un carré de 2x2cm coupé dans de la carte plastique d'1mm d'épaisseur. On lui coupe deux coins en biais et une fente de 4mm au plus large (pour laisser passer le corps de l'arme) et de 1,5mm en bas (pour laisser passer le support).

LFL 20

En se servant de cette première pièce comme modèle, on en découpe une deuxième dans de la carte plus fine (0,5mm) que l'on évide.

À l'aide d'une pointe, des rivets sont crées en appuyant sur l'arrière de la carte pour faire ressortir des plots.

Comme vous l'aurez constaté, j'ai malheureusement pris la photo avant de découper la fente centrale la plus fine dans la dernière plaque.

 

LFL 21

 

 

La dernière étape consiste à coller le bouclier.

En bas, au niveau de la fente la plus étroite,  il est collé sur le support de l'arme.

En haut, là où la fente est plus large, c'est sur le corps du canon du haut, en grappe plastique, qu'il est collé.

Si vous avez bien positionné les tuyaux venant des bonbonnes supérieures, vous avez une zone disponible pour coller le bouclier.

 

Cette photo est aussi l'occasion d'introduire ...

 

4) Le système de visée et de mise à feu.

Il est composé d'un bolter et d'une radio GI GW. Tous deux en plastique.

LFL 16

 

Sur la radio, on va prélever

  • l'antenne circulaire (détachée sur la photo)
  • et le boîtier auquel elle était attachée (celui avec la petite jauge à aiguille, en bas sur la photo).

L'antenne ronde va servir de viseur.

Quelle que soit l'avancée  technologique de la civilisation qui l'utilise, ce type de viseur suffit largement à la précision faible (mais peu nécessaire) d'une arme qui arrose à courte distance mais sur une zone étendue.

On le collera donc (après avoir pré-troué le bout blanc des 2 canons) au bout de l'arme.

 

LFL 04L'autre bitz découpé sur la radio va être combiné avec un morceau de bolter charcuté en première étape, comme sur la photo ci contre.

Par la suite, ses flancs ont été nettoyés des crânes et autres aquillas puis j'ai découpé pour ne garder que ce qui correspondait à la couche la plus haute sur les flancs du Bolter. Autrement dit, le cul et une partie du bas de la pièce restante est enlevé.

Après ce nettoyage, on colle dessus le précité boîtier avec jauge. Le cadran, bien entendu, orienté vers l'arrière pour que l'artilleur puisse lire sa réserve de carburant.

LFL 23

 

 

Quelques "enjoliveurs de flancs" en carte plastique de 0,5mm plus tard :

LFL 24

 

 

 

 

Cet ensemble est ensuite collé sur le dessus du corps de l'arme. Le tube dépassant de la jauge, à l'arrière, recevra les bras de l'artilleur.

 

Pour le reste, avec un peu d'imagination, j'ai fait ça pour mes dragons sons :

TourWarfo 38

A vous de vous emparer de la recette, de l'adapter et de la diffuser. Ce serait gentil de me montrer dans les commentaires si vous avez fait votre propre version. Je serais curieux de savoir ce que ça donnerait.

Si des points restent obscurs, n'hésitez pas à le faire savoir.

Repost 0
Published by targol - dans Tutoriels
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 15:37

TourWarfo 16J'ai reçu mon pan de mur ce matin et le moins que l'on puisse dire, c'est que le dragon dépasse.

Je vous laisse juger par vous même.

TourWarfo 17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si on rajoute à ça les 112g de l'engin sur la balance, ça rend cette possibilité un peu caduque.

 

Qu'à cela ne tienne ! Le dragon servira plus tard sans doute en count as Land Speeder modulo quelques modifications.

 

Quant-au mur, j'avais un peu anticipé le problème et travaillé sur une solution alternative.

TourWarfo 18TourWarfo 19

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez peut-être reconnu un lance flammes lourd sur pivot. Tout cela est bien entendu du WIP. Il manque un bouclier frontal, plein de détails et l'affût va être revu.

Repost 0
Published by targol - dans Space Marines
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 22:22

Toujours dans l'attente de ma portion de mur pour déterminer si, oui ou non, les 2 figs pourront tenir dessus, je me concentre sur les éléments qui seront identiques que ce projet finisse en portion de mur comme prévu ou en count as land speeder au pire (en gros, tout sauf les bras du SM).

TourWarfo 08

J'ai donc continué à travailler sur le dragon en lui rajoutant un tapis de selle symbolisé par le boudin gris en bas de celle-ci et j'ai limé (pas simple avec les pattes) l'armure pectorale.

On voit mieux avec le zoom que la simple ébauche faite dans le frais a plus une allure de plaques se chevauchant après un travail à sec.

 

Sinon, j'ai aussi "Dragon's sonisé" quelques pièces d'armure en y collant des écailles et autres symboles.

TourWarfo 09

Repost 0
Published by targol - dans Space Marines
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 22:53

TourWarfo 05

J'ai retravaillé un peu sur le mur Warfo et notamment sur le dragon. Plus précisément sur sa selle.
TourWarfo 06 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je l'ai surtout rendue plus carrée (c'est du SM, pas du Tau) et plus plausible pour recevoir un SM en armure énergétique.
La partie d'en haut est une "deuxième couche" de résine fraîche que je n'ai donc pas encore retravaillée à sec ce qui explique l'aspect un peu "flou".
 
TourWarfo 07 J'ai aussi commencé une plaque pectorale pour le dragon.
 
Comme pour la selle, ce sont juste des volumes grossiers.

Je suis beaucoup plus à l'aise quand je travaille en suppression de matière qu'en ajout.

C'est pour ça que je fais des sculptures grossières enM illiput (ou autre résine qui devient bien dure en séchant) et que je travaille au couteau de modélisme, à la Dremel et à la lime après.

 

Et sinon, je me posais la question de savoir si je faisais des étriers (souples) ou des repose-pieds (rigides, comme sur une moto) pour tenir les jambes du marine quand il est en selle. Je suis ouvert à tous avis.

Repost 0
Published by targol - dans Space Marines
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 23:19

Je reprend doucement le chemin de mon atelier pour participer à la tour warfo.
Je n'ai toujours pas reçu mon pan de mur mais j'ai déjà commencé à travailler sur le concept.
Si la place est suffisante en remplaçant le bow window blindé du mur par un balcon (sinon, je trouverais une autre idée pour le mur et ferais un petit dio avec ce projet), je compte faire un Dragon's son et son fidèle coursier qui, comme vous pouvez vous en douter sera une sorte de reptile volant  .
J'ai déjà commencé à convertir le SM et sa monture (merci les éditions Atlas).

TourWarfo 01Au départ, le SM et le dragon étaien côte à côte. Je comptais faire des rênes que le SM tiendrait dans sa main gauche.
 


TourWarfo 02

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais je ne voyais pas où accrocher les rênes sur ce dragon. Je peux difficilement envisager un mors dans la gueule d'une créature qui crache le feu.
Inconvénient supplémentaire de la pose : la patte avant droite du dragon est levée dans le dos du SM sans explication.

 

TourWarfo 03Après, j'ai tenté autre chose. Le dragon vient de faire remarquer quelque chose à son cavalier en lui posant la patte sur l'épaule gauche. Celui-ci tourne la tête pour regarder ce que lui transmet le dragon. La liaison télépathique qu'entretiennent monture et cavalier dispense de tout système de guidage mécanique comme des rênes.
 

TourWarfo 04

 

 

 

 

 

Dans cette option, les griffes du dragon sur l'épaule du SM devront être détordues pour épouser les courbes d'une épaulière.
Il y a une autre question que je n'ai pas résolue dans cette solution c'est : "je lui met quoi dans la main gauche ?"

Si vous avez des idées ou des réponse, je suis preneur, en sachant que,

  • Les bras sont à fixer et finir de convertir (beaucoup de soufflets).
  • L'épée tronçonneuse va évidemment être transformée en katana tronçonneur.
  • La selle a déjà ses sangles mais elle n'a que ses volumes de base. Elle va être retravaillée à la fraiseuse pour permettre le passage des jambes et y ajouter, entre autre, une connexion dans le dos pour que l'énergie du back-pack sur la selle puisse atteindre l'armure. Le dos du SM sera retravaillé aussi pour mettre une connexion compatible avec celle de la selle.
  • Si j'ai le temps, je me dis que des fanions plantés sur le back-pack comme sur mes tactiques, signeraient bien l’appartenance aux Dragon's sons;
  • Tant qu'on parle de signes distinctifs, le SM sera bien entendu "écaillisé" (je pensais au torse )
Repost 0
Published by targol - dans Space Marines
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 20:29

Juste à temps pour le FWD pour lequel je pars demain aux aurores, voici enfin le plateau de présentation / transport fini.

Place aux images.

Session5 88Session5 89

Et avec son couvercle :

Session5 90

Repost 0
Published by targol - dans Space Marines
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 00:08

Comme le prouve la photo suivante :

Session5 84Le chapelain volant est aimanté aussi mais, comme le drop pod, il est trop lourd (fig métal avec un centre de gravité très haut) pour que 4cm2 de bande métallo-plastique le retienne sur une paroi verticale.

Autrement tout le reste est là sauf 5 SM tactiques dont le mélange de remplissage des socles est train de sécher.

A noter : le pion objectif au centre du temple n'a pas besoin d'aimant : il rentre tellement pile-poil dans son trou qu'il tient tout seul comme ça !

 

Ah, sinon, j'ai aussi commencé à "camoufler" la tôle du rhino :

Session5 85

Repost 0
Published by targol - dans Space Marines
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 13:47

Session5 83L'aimantation des figurines sur le plateau continue comme le montrent ces photos où le plateau est posé verticalement.

 

Session5 82

 

Le drop-pod n'y est pas car ses 230g sur la balance sont trop lourds pour les aimants au delà d'un angle de 60°.

Ça nous fait donc, en figurines finies d'aimanter :

  • les 5 scouts,
  • 3 totors sur 5
  • le rhino
  • le drop pod
  • le pion objectif gong.
Repost 0
Published by targol - dans Space Marines
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 10:51

Hier, j'ai bossé sur le plateau de présentation et plus précisément sur l'aimantation du rhino et du pod. En effet, celui-ci devant en même temps me servir de plateau de transport, il est nécessaire que les figs tiennent bien dessus.


Drop pod :

Il a fallu que je rehausse le pod pour que sa plaque aimantée soit en contact avec le métal du plateau car les pierres du décor gênaient.

Du coup, ça me permet de vous montrer une photo de cul en gros plan sans être vulgaire (cette phrase va sûrement améliorer le référencement de mon blog ). 
Session5 77

Session5 78Pour faire un peu plus joli autour de la rehausse, j'ai été cherché dans ma boite à courroies en provenance de vieilles imprimantes cassées :


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rhino :

Pour le rhino, j'ai suivi les conseils reçus sur le warfo.
Une poutre en "U" sous le rhino et deux plaques aimantées sous le ventre de celui-ci :
Session5 79
Je vais bien entendu combler le trou dessous et peindre la tôle pour camoufler ça plus ou moins en butte de neige. A la forme pas très naturelle, je vous l'accorde.

Pour maintenir la tôle, elle traverse le plateau et est tordue de part et d'autre sous celui-ci.
Session5 80

Session5 81Et, pour le rhino comme pour le pod, ça semble efficace 

Malgré la lumière limite, on se rend bien compte de l'angle du plateau.
Bien entendu, cette photo a été prise sans trucages. Seuls les aimants maintiennent le pod et le rhino en place.

Repost 0
Published by targol - dans Décors
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 16:29

Je vais considérer que ce drop pod est fini. Non qu'il ne soit améliorable mais vu mes talents de peintre, je crois que je ne saurais faire mieux pour le moment.
Voici donc la bête.

Session5 75Session5 76

Depuis le dernier article, des griffures ont été ajouté aux portes à la mousse de blister et le fulgurant a été peint.


Comme d'hab, je suis un peu déçu du résultat mais je dois me faire à l'idée que (pour l'instant au moins) je ne suis pas capable de faire mieux.

Bon, allez, plateau de présentation et aimantation des figs !

Repost 0
Published by targol - dans SM-Elite
commenter cet article

Présentation

  • : Le Samuraï et la Fourmi
  • Le Samuraï et la Fourmi
  • : Ce blog à pour but de présenter mes créations en terme de figurines liées au monde Warhammer 40000.
  • Contact

Recherche

Catégories